Les risques industriels et le prix des logements

Céline Grislain-Letrémy, Arthur Katossky

Research output: Contribution to journalJournal articleResearchpeer-review

282 Downloads (Pure)

Abstract

Le prix des logements peut diminuer du fait de la proximité d’installations industrielles. Cet effet dépend de la perception du risque par les riverains et est donc potentiellement modifié par des événements changeant la perception du risque, tels que les plans de prévention des risques technologiques en France. L’impact de ces plans est difficile à estimer, car les plans mis en œuvre en zones urbanisées sont récents. Cependant, l’analyse d’autres événements modifiant la perception du risque permet d’apporter des premiers éléments de réponse. Les trois zones urbanisées étudiées sont situées à proximité d’installations industrielles dans les agglomérations françaises de Bordeaux, Dunkerque et Rouen. La méthode des prix hédoniques permet d’estimer l’effet de la proximité des usines sur les prix des logements. Les résultats suggèrent que les écarts de prix ne sont modifiés ni par les incidents locaux, ni par la catastrophe d’AZF, ni par les dispositifs d’information, ni par la mise en place du régime d’assurance des catastrophes technologiques.
Original languageFrench
JournalFrance. Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques. Economie et Statistique
Issue number460-461
Pages (from-to)79-106
ISSN0336-1454
Publication statusPublished - 2013

Cite this