Effets d’une compression cochléaire et d’une sélectivité en fréquence réduites sur la discrimination de la hauteur de tons complexes

Translated title of the contribution: Effects of reduced cochlear compression and frequency selectivity on complex-tone pitch discrimination

Research output: Chapter in Book/Report/Conference proceedingArticle in proceedingsResearchpeer-review

Abstract

Des études physiologiques ont montré qu’une perte auditive neurosensorielle (PANS) augmente l’amplitude de l’enveloppe temporelle du signal (ci-après, enveloppe) dans les fibres nerveuses auditives. La perception de la hauteur des tons complexes aux harmoniques non résolues reposant sur des mécanismes de codage de l’enveloppe, cette étude examine si des changements dans le traitement de l’enveloppe chez des sujets avec PANS ont des conséquences sur la discrimination de la hauteur. Des seuils de discrimination de fréquence fondamentale (SDF0) sont tout d’abord obtenus chez 14 sujets à audition normale et 10 sujets avec PANS pour des tons complexes dont les harmoniques sont ajoutées soit en phase sinusoïdale (PS) soit en phase aléatoire (PA). Pour des harmoniques non résolues, une PANS entraîne des SDF0 plus élevés que chez les personnes à audition normale dans la condition PA, mais similaires dans la condition PS. La compression cochléaire et la bande passante des filtres auditifs sont ensuite estimés chez les mêmes sujets. Les résultats démontrent une corrélation significative entre la réduction de la compression cochléaire et le rapport entre les SDF0 pour les conditions PA et PS. Les effets d’une dégradation de sélectivité en fréquence et d’une perte de compression sont enfin pris en compte comme facteurs potentiels de l’augmentation de l’enveloppe dans un modèle simplifié de la périphérie auditive. Ces simulations suggèrent que la réduction de la compression cochléaire et l’augmentation de la largeur des filtres auditifs améliorent sensiblement la représentation de l’enveloppe pour des harmoniques en PS, tout en l’affectant à peine pour des harmoniques en PA. Dans l'ensemble, les résultats comportementaux et de modélisation indiquent que la réduction de compression cochléaire est le facteur dominant dans l’augmentation de l’amplitude de l’enveloppe des tons complexes non résolus en PS, conduisant à une discrimination accrue de leur hauteur chez les personnes avec PANS
Translated title of the contributionEffects of reduced cochlear compression and frequency selectivity on complex-tone pitch discrimination
Original languageFrench
Title of host publicationProceedings of the French Acoustics Congress
Publication date2016
Pages805-810
Publication statusPublished - 2016
EventLe 13e Congrès Français d'Acoustique - Le Mans, France
Duration: 11 Apr 201615 Apr 2016

Conference

ConferenceLe 13e Congrès Français d'Acoustique
Country/TerritoryFrance
CityLe Mans
Period11/04/201615/04/2016

Fingerprint

Dive into the research topics of 'Effects of reduced cochlear compression and frequency selectivity on complex-tone pitch discrimination'. Together they form a unique fingerprint.

Cite this